Serigne Saibou Badiane est désormais le patron du personnel du ministère de l’éducation nationale. Il est défini comme un homme du sérail pour avoir été enseignant avant d’occuper des postes de responsabilité dans le système éducatif.

La direction des ressources humaines du ministère de l’éducation nationale a un nouveau patron, il s’appelle serigne Saibou Badiane. Il est un inspecteur de l’enseignement élémentaire de fonction. Il a été nommé inspecteur de  l’éducation et de la formation de Thiaroye, il y a tout juste un an. Au par avant, serigne Saibou Badiane a servi tour à l’inspection de l’éducation et de la formation de Rufisque puis Ief de Kanel jusqu’en 2019. Un poste qu’il va quitter pour la capitale sénégalaise, précisément à Thiaroye où il dirige la circonscription jusqu’au mercredi 13 mai, date à laquelle l’inspecteur Badiane est nommé par décret présidentiel, directeur des ressources humaines du ministère de l’éducation nationale. Il remplace à ce poste l’inspecteur Ibou Ndiathie admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite, après cinq années passées à la tête de la direction.
Le nouveau Drh est décrit comme un homme humble, courtois et travailleur.
Ancien instituteur, ancien professeur de collège, l’inspecteur serigne  Saibou Badiane devenu un directeur national a gravi les échelons du système éducatif. Produit de l’école publique sénégalaise, le nouveau Drh du ministère de l’éducation a fait son cursus  scolaire dans le département de Pikine avant d’entrer à la faculté des sciences économiques et de gestion.
Une faculté qu’il quitta pour aller enseigner dans le département de Kébemer d’abord en tant qu’instituteur puis professeur de collège.
Après quelques années d’exercice, serigne Saibou Badiane réussit au concours d’entrée à la  Faculté des sciences et technologie de l’éducation et de la formation (Fastef ex école normale) d’où il sortira inspecteur de l’enseignement élémentaire.
En plus de ses compétences pédagogiques, l’inspecteur Badiane a aussi effectué plusieurs études  formations sanctionnées par des diplômes et des attestations.
Notamment dans le domaine de l’informatique où il obtient un diplôme d’études supérieures et spécialisées  en ingénierie et de gestion de la formation. Le nouveau Drh du ministère de l’éducation nationale a aussi obtenu une attestation en ingénierie de la formation et gestion des ressources humaines. Un ensemble  de compétences techniques qui lui ont permis de participer au traitement informatique des élections au Sénégal de 2000 à 2012 pour le compte de la cour d’appel.
Présentement l’inspecteur Badiane est  expert consultant dans plusieurs domaines de l’éducation, notamment dans le bilinguisme, les technologies de l’information et de  la communication appliquées à l’éducation(Tice). Le désormais actuel directeur des ressources humaines du ministère de l’éducation nationale est lauréat du concours général de 1986 et chevalier de l’ordre national du lion. Il dit avoir accueilli sa nomination avec modestie et beaucoup d’émotion. « La tache ne sera pas facile, mais j’ose compter sur tout le monde pour réussir notre mission » confie  le directeur  Badiane.
                                                                Pape  Coly  NGOME

 

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 13 mai 2020 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL.

Le Chef de l’Etat a, à l’entame de sa communication, informé le Conseil des nouvelles mesures d’adaptation prises pour asseoir l’efficacité de la stratégie nationale de lutte contre la pandémie du COVID-19. Il a, à cet effet, demandé aux membres du Gouvernement de veiller à l’application effective des décisions, annoncées lors de son Message à la Nation du 11 mai 2020.

Le Président de la république a, au titre de la confiance des acteurs et de la relance durable des activités économiques post crise COVID-19, insisté sur l’impératif d’assurer la vigilance absolue dans la gestion de la pandémie, mais également d’anticiper la reprise durable et la relance dynamique des activités économiques.

Le Chef de l’Etat a, en outre, indiqué aux membres du Gouvernement que la poursuite de l’exécution des projets d’investissements publics, la protection des travailleurs, le maintien des activités et le développement de nos entreprises, constituent des catalyseurs pour la relance économique.

Le Président de la République a, à cet égard, demandé aux ministres d’intensifier l’accompagnement de l’Etat aux entreprises et ménages. 

Le Chef de l’Etat a, à cet effet, demandé au Ministre des Finances et du Budget de mettre à contribution toutes les lignes de financement disponibles au niveau des structures publiques de promotion et de développement du secteur privé.

Le Président de la République a exhorté les membres du Gouvernement à préparer la relance globale de l’économie par une transformation locale de nos productions agricoles et leur consommation nationale.

Le Chef de l’Etat a, à cet égard, demandé au Ministre de l’Industrie d’actualiser, en relation avec le Ministre du Plan, la stratégie nationale de développement industriel, à la lumière des enseignements de la crise.

Le Président de la République, revenant sur la relance de la production et la permanence du dispositif de suivi du chômage technique dans les entreprises a souligné que la crise du COVID-19 ne doit pas avoir un impact sur la productivité des entreprises et les emplois. Il a, ainsi rappelé au Ministre du Travail la nécessité de veiller au respect des droits des travailleurs.

Le Chef de l’Etat a, enfin instruit le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre en charge de la Coopération de diligenter, en relation avec le Délégué général du pôle urbain de Diameniadio, les dossiers techniques et financiers, relatifs à l’accélération des travaux d’aménagement   programmés.

Au titre des Communications, 

Le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait une communication sur la revue du projet TER et sur la modélisation de la COVID-19 au Sénégal.

Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la mobilisation des ressources du FORCE COVID-19 et l’exécution des dépenses.

Le Ministre des Affaires étrangères a fait le point sur la situation et l’assistance apportée à nos compatriotes de la Diaspora.

Le Ministre   de la Solidarité nationale a fait une communication sur la situation de la distribution de l’aide alimentaire d’urgence. 

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait le point sur la ligne de financement de 200 milliards mise à la disposition des entreprises, à travers les banques, ainsi que le financement des projets prioritaires.

Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait le point sur l’évolution de la pandémie.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la préparation de la campagne agricole 2020-2021

Le Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement du Territoire a fait une communication portant sur les résultats issus de l’évaluation des performances des communes bénéficiaires du PACASEN en 2020.

Le Ministre en charge du Suivi du Plan Sénégal émergent (PSE) a fait le point sur les avancées et la mise en œuvre des projets prioritaires.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté:

  • Le projet de décret relatif à la formation professionnelle ;
  • Le projet de décret relatif à la certification professionnelle.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Mamadou Badji, Professeur titulaire des Universités, matricule de solde n° 100402/E est nommé Recteur, de l’Université Assane Seck de Ziguinchor au Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, en remplacement de Monsieur Courfia Kéba DIAWARA, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Tenguella BA, Inspecteur de l’Enseignement élémentaire, matricule de Solde n°518550/L, est nommé Directeur de l’Education préscolaire au ministère de l’Education nationale, en remplacement de Monsieur Ousmane DIOUF.

Monsieur Serigne Sabou BADIANE, Inspecteur de l’Enseignement élémentaire, matricule de solde n°515786/D, est nommé Directeur des Ressources humaines au ministère de l’Education nationale, en remplacement de Monsieur Ibou NDIATHE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.