Inspection des Daaras modernes

idaara

Inspecteur des Daara modernes: Babacar SAMB

Email de la structure: sepaidaara@education.sn

Tel: 33 849 54 54 

VISION

Mettre en place « un sous-secteur réglementé, normé, et des daara aux conditions améliorées à travers un processus de modernisation du cadre physique, une gouvernance inclusive, des programmes de nutrition, de santé et d’enseignement rénovés, avec des enseignants et des maîtres coraniques bien formés qui assurent aux apprenants une éducation religieuse de qualité et les dotent des compétences enseignées dans le cycle fondamental ».

 

MISSIONS ET ATTRIBUTIONS

La vocation de la structure est de coordonner et de mettre en œuvre la politique de modernisation des daara. Rattachée au Cabinet du Ministre de l’Education nationale, elle « a pour missions, en collaboration avec les directions et services spécialisés, de moderniser et d’intégrer les daara dans le système éducatif ». Il s’agit notamment :

de concevoir et mettre en œuvre la politique de modernisation des daara en matière de projets d’investissement et de programmes ;

de mettre en œuvre la politique concernant l’éducation religieuse en matière de programmes, méthodes, structure, allocation des ressources et effectifs ;

de coordonner et appuyer les initiatives en matière d’éducation religieuse ;

d’organiser l’animation et le contrôle pédagogiques et administratif des daara ;

d’exploiter les rapports de contrôle et d’animation pédagogiques en vue de déterminer toutes les actions propres à promouvoir le fonctionnement des écoles coraniques ;

de mettre en place un cadre institutionnel d’intégration de toutes les activités en direction des daara ;

de mener une évaluation pédagogique et institutionnelle des daara ;

de coordonner la formation pédagogique des maîtres ;

de développer un programme de communication et de partenariat national et international autour des daara ;

de coordonner les actions entreprises en faveur des daara et en matière de formation de personnels enseignants ;

de centraliser et diffuser la documentation ;

d’assurer une fonction de recherche/action sur les curricula ;

d’assurer une fonction de gestion éditoriale relative à la conception ;

de coordonner la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les daara ;

de concevoir et mettre en œuvre un programme d’accompagnement et d’insertion des enfants des daara.

 

ORGANISATION INTERNE

L’Inspection des Daara est organisée suivant une logique fonctionnelle qui correspond à la mise en œuvre des différentes missions qui lui sont confiées.

Elle comprend quatre divisions :

  • Une Division de la Planification ;
  • Une Division des Enseignements/Apprentissages, de la Formation professionnelle et de la Vie scolaire ;
  • Une Division de l’Administration ;
  • Une Division du Partenariat et de la Communication.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La politique de modernisation des daara : une révolution dans le système éducatif sénégalais

DAARA MODERNE PRIVE VUE-I           

         Maquette daara modernes publics                    Daara moderne public Asndé Balla Matam

 

Prototype de daara moderne public - BID/PAMOD

 

Mots clés : daara, maître coranique, Coran, éducation religieuse, apprenants, modernisation

L’Etat du Sénégal a pris l’option stratégique de moderniser les daara et de les intégrer dans le système éducatif. Cette politique vient en appoint au secteur classique dans le cadre de la diversification de l’offre éducative et de la réalisation de l’objectif de scolarisation universelle à l’horizon 2030.

Le daara moderne est défini comme une structure fonctionnelle qui respecte les dispositions réglementaires relatives aux normes ergonomiques, aux principes didactiques et aux conditions d’hygiène et de santé. C’est une institution qui vise la mémorisation du Coran et la promotion effective des valeurs religieuses islamiques d’une part, et d’autre part, l’acquisition des compétences de base de l’enseignement élémentaire.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de modernisation des daara, le ministère de l’Education nationale a mis en place différents projets et initiatives (BID/PAMOD, GPE/PAQEEB-Daara, UNICEF/Daara préscolaire, etc.) pour améliorer la qualité des enseignements et apprentissages dans les daara, assurer la formation initiale et continue des personnels enseignants (maître coranique, maître d’arabe, maître de français) élargir l’accès aux daara modernes et renforcer le pilotage du système de modernisation des daara.

Le Modèle de daara moderne

Dans le souci de diversification de l’offre éducative et de répondre à la forte demande d’éducation islamique, le daara moderne prend en charge les enfants dès l’âge de 5 ans. La scolarité s’étale sur 8 ans et se déroule en trois étapes :

  • La Première étape

C’est une étape d’initiation de trois ans consacrée essentiellement à la mémorisation du Coran (30 Hizbs) et à l’installation des mécanismes de lecture et d’écriture de l’arabe et des éléments de base des pratiques cultuelles et des compétences de vie courante. Le médium d’enseignement est la langue locale. Les contenus des pratiques cultuelles et de la morale sont tirés du Coran et de la Souna.

  • La deuxième étape :

Étape de transition, elle dure 2 ans et est consacrée à la mémorisation du reste du Coran et au développement des compétences de la 1ère étape (CI et CP) et du niveau 1 de la 2ème  étape (CE1) de l’élémentaire français - arabe. A côté de la langue nationale médium, le français et l’arabe deviennent média et objets d’enseignement.

Le passage à la troisième étape est assujetti à la mémorisation au moins des 2/3 du Coran, soit
40/60 «Hizbs ». Le reste est achevé à la troisième étape.

  • La troisième étape :

Elle dure 3 ans et est consacrée au perfectionnement de la mémorisation du Coran, à l’éducation religieuse et au développement des compétences du niveau 2 de la 2ème  étape et de la 3ème  étape (CE2, CM1 et CM2) de l’élémentaire français - arabe.

Au sortir du daara moderne, l’apprenant aura mémorisé le Coran, reçu une éducation islamique de qualité, obtenu le Certificat de Fin d’Etudes élémentaires CFEE et réussi à l’entrée en 6ème pour être en mesure, s’ils le souhaitent, d’accéder au cycle moyen classique ou aux collèges spéciaux ou être orientés vers une formation professionnelle.